STATION SNSM DE FERMANVILLE

L'histoire de la station de sauvetage de Fermanville

L'histoire du sauvetage en mer à Fermanville commence en 1887. Cette année-là est en effet implantée une maison abri de la SCSN (Société centrale de sauvetage des naufragés) près de port Lévi. La même année, arrive le premier canot de sauvetage, un canot en bois de 10,50 m, à avirons et voiles : Eline et Sophie. L'abri disparaît en 1956, et avec lui la présence d'un canot de sauvetage à Fermanville. Commence alors une éclipse de près de 40 ans.

De retour en 1994, cette fois près du port Pignot, l'activité de la station SNSM de Fermanville a démontré son utilité avec plus de 120 sorties, et 211 personnes assistées, dont 12 sauvées d'une mort certaine. La station SNSM est particulièrement bien située sur le littoral Nord du Val-de-Saire, avec l'avantage de profiter d'une cale de mise à l'eau accessible à toute heure de la marée.

L'embarcation de type semi-rigide Cap Levy est capable d'atteindre des vitesses importantes, et de remorquer des bateaux jusqu'à 12 m, dans une zone comprise entre Cherbourg et la pointe de Gatteville, voire jusqu'à Saint-Marcouf.

Événements marquants de la station :

  • 1874 - 1887 : existence au Port Lévi d’un poste (Porte Amarres) géré par les douaniers
  • 1887 : implantation d’une maison abri de la Société centrale sauvetage des naufragés à proximité du Port Lévi
  • 1887 : arrivée du Canot Eline et Sophie de 10,5 m en bois à avirons et voiles
  • 1952 : suppression de la station, vente du canot et de l’abri
  • 1993 : création d’une station SNSM saisonnière pour surveillance de plage. Arrivée d’un pneumatique de 4,20 m, Eline et Sophie 2
  • 1995 : la station SNSM de Fermanville devient permanente
  • 1996 : achat par la station d’un nouveau canot pneumatique de 5 m Eline et Sophie 3, moteur HB 60 CV
  • 1999 : mise à disposition par la commune d’un bâtiment abri à 800 m du Port Pignot, et achat par la station d’un canot semi-rigide de 7,50 m Cap Lévy 2, moteurs HB 90 CV, radar, traceur, moto pompe et surtout d’un dispositif de remorquage particulièrement efficace
  • 2000 : prolongement de la cale pour mettre à l’eau à marée basse à l’aide d’un tracteur
  • 2008-2009 : projet de construction d’un abri à proximité de la cale du Port Pignot

Présidents successifs :

  • François Fatome de 1887 à 1940 (maire)
  • Auguste Laronche de 1940 à 1952 (maire)
  • Daniel Léonard de 1993 à 2018
  • Annie Le Ridant de 2018 à aujourd'hui

Patrons successifs :

  • François Renouf de 1887 à 1894
  • Eugène Léonard de 1894 à 1914
  • Jean-Baptiste Gallien de 1914 à 1952
  • Jean-Claude Le Gat de 1993 à 2014
  • Cyril Le Gat de 2014 à aujourd'hui

 

Présentation de la station

La station SNSM de Fermanville est composée uniquement de bénévoles, qui gèrent, entretiennent et arment les embarcations de sauvetage qui lui sont confiées par la SNSM (Société nationale de sauvetage en mer), dont le siège se trouve à Paris.

N'oublions pas que la SNSM est une association de loi de 1901, reconnue d’utilité publique par décret du 30 avril 1970 et assumant une mission de service public en France Métropolitaine et dans les départements d’Outre-Mer. Elle compte à sa tête un président, assisté d’un trésorier et d'une secrétaire. Les membres du conseil d’administration sont les canotiers.

Une station SNSM ne saurait fonctionner avec ses seuls canotiers, elle obtient fort heureusement un soutien précieux de ses adhérents et sympathisants qui tout au long de l’année ou pour des événements particuliers lui apportent une aide précieuse.Sans oublier les communes du canton et hors canton.

 

Dépenses et financements de la station

La station doit faire face à toutes les dépenses liées à l’entretien courant des locaux et des embarcations, aux réparations (à l'exception de grosses avaries), à l’achat de carburant, de vêtements de mer, d’équipements électroniques de navigation, de matériel médical et de plongée, etc. C’est pourquoi la vie de la station est rythmée au quotidien par une perpétuelle chasse aux financements.

Le sauvetage de vies humaines en mer n’entraîne aucune facturation. Par contre, l’assistance aux biens est soumise à un remboursement de frais selon un barème national mais dans le budget de la station ce poste financier occupe une faible place.

L’essentiel du financement est obtenu grâce à la vente d'article sur le sauvetage, aux cotisations des adhérents, à des dons de personnes privées, d’associations, de collectivités, etc.

Faites un don aux Sauveteurs en Mer ! L'ensemble des membres bénévoles de la station vous remercient chaleureusement. Votre soutien permet à la station de sauvetage de Fermanville d’être constamment opérationnelle en finançant les stages de formation ,l'achat de vêtements de mer  pour les bénévoles et les dépenses inhérent à la vedette et au tracteur sans compter les factures du carburant, d'électricité, etc.

 

Liens utiles

Mairie de Fermanville

Délégation départementale SNSM de la Manche

CROSS (Centre régional de surveillance et de sauvetage) JOBOURG

Préfecture maritime de la Manche

Préfet de la Manche

RNLI, nos homologues britanniques